EXPOSITION GROENLAND

 

Avec l’exposition LOST WORLDS, À LA DÉCOUVERTE DU SCORESBY SUND, l’explorateur, photographe et défenseur de la nature Evrard Wendenbaum nous partage sa toute dernière mission, une expédition hors du commun mêlant recherche scientifique et aventure, à la découverte d’une des dernières terres inexplorées du Groenland.

Grâce à des clichés spectaculaires, accompagnés de superbes dessins de l’illustratrice et naturaliste Aurélie Calmet, cette exposition témoigne de l’aventure vécue et des recherches menées sur le terrain mais aussi de la poésie, de la beauté et de la fragilité du Groenland.
Dans les pas de l’explorateur et de ses 15 compagnons d’aventure, scientifiques, alpinistes et plongeurs, venez vous lover au creux des icebergs, pénétrer dans les entrailles des glaciers, glisser sur des rivières gelées, vous insinuer dans des vallées inconnues, ou encore retenir votre souffle face à un imprévisible bœuf musqué, etc.

Une exposition frissonnante installée à l’entrée du Casino JOA, proposée par l’association Naturevolution et réalisée avec le soutien de FG Design, qui sera accompagnée de la projection du film de l’expédition le Mercredi 24 mai à 20h30 (Grand Prix du Public au Festival Aventure et Découverte de Val d’Isère 2017).

Le projet d’expédition visait à explorer le Scoresby Sund, une région encore largement méconnue du Groenland, et à collecter des données scientifiques fondamentales au service de sa préservation et de l’étude des impacts du réchauffement climatique.
Il visait également à promouvoir les régions arctiques, leur beauté et leurs richesses biologiques, non seulement aux yeux du grand public mais aussi des institutions capables de prendre les décisions de conservation qui s’imposent.

……….

« Nous nous intéressons à la côte est du Groenland et notamment aux péninsules du Renland et du Jameson Land situées au cœur du système de fjords de Scoresby Sund – le plus grand du monde, sur la bordure méridionale du parc national également le plus vaste du monde.

Le Renland, territoire vierge de plus de 4500 km², est entouré de parois immenses sortant directement du niveau de la mer. Ces montagnes grimpent jusqu’à plus de 2300 m et protègent une calotte glaciaire, formant un ensemble monumental qui demeure largement inexploré. Le Jameson Land, au relief beaucoup plus apaisé, est quant à lui une des plus vastes étendues de toundra sur la côte est du Groenland, et par là-même un réservoir essentiel pour la flore et la faune locale et migratoire.

Pourtant, avec ses superbes sommets qui pour la plupart attendent toujours d’être gravis, ses icebergs, sa flore et sa faune arctique – l’insaisissable loup arctique, le bœuf musqué et 6 espèces de cétacés – ainsi que ses vestiges archéologiques, ce joyau de la nature a tout pour lui. »

Evrad Wendenbaum