DÉDICACES « Envol vers les 8000 »

> JEUDI 30 mai à 19 h<

Antoine GIRARD sera notre invité durant cette 12° édition du festival EXPLOS d’Ax les Thermes. Il est à ce jour le premier et le seul avoir survolé en parapente les plus haut sommets de la planète ! 

Antoine Girard : premier homme à avoir survolé l’Himalaya à plus de 8 000 m en parapente.
D’une première expédition dans les Alpes néo-zélandaises au survol en parapente de sommets himalayens parmi les plus hauts du monde : récit d’une aventure hors-norme.
Antoine nous embarque pour une visite des hauts sommets himalayens en mode panoramique au milieu de paysages grandioses et démesurés. On plonge alors avec lui au coeur de son aventure et on partage son quotidien, ses doutes, ses peurs et ses joies. Livre avec 5 cahiers photos qui documentent les grands moments de l’expédition.

L’AUTEUR

Antoine GIRARD

Né à Valence (Drôme), il pratique dés son enfance de nombreux sports de nature. Il mène de front une carrière de grimpeur de haut niveau en participant à des compétitions mondiales, et d’alpiniste spécialiste des voies de grandes difficultés. Il obtient par ailleurs le CAPET d’informatique, qui lui donne accès à un poste d’enseignant à l’université de Grenoble Alpes.
À 25 ans il entame une carrière d’Himalayiste, principalement dans le Karakoram. Cet épisode est marqué par la malchance et un manque de réussite de ses projets :

> Expédition en 2004 au Cho Oyu (8 201 m) Himalaya. Son compagnon étant malade, l’expédition abandonne à 7 500 m.
> Expédition en 2006 au K2 (8 611 m) en solitaire. Abandon sous le sommet après avoir tracé et équipé seul la partie haute de la voie.
> En 2008, Antoine Girard intègre le parapente dans sa pratique de l’himalayisme dans un mode élémentaire et classique

Dès lors il se consacre principalement au parapente. Il devient spécialiste des vols de distance. En décembre 2015 ils réussissent une première sauvage et originale, la traversée en « marche et vol » de l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande (600 km), en solitude et autonomie complète. Mais c’est dans le Karakoram qu’Antoine Girard va accomplir sa plus belle performance. Parti seul en autonomie de Skardu, il parcourt en 20 jours la distance de 1 200 km entre le Nanga Parbat, à proximité de la frontière afghane, et le Baltoro en direction des zones contestées avec l’Inde. le , il décolle à 5 000 m et parvient à atteindre les pentes du Broad Peak. Il réussit à gravir celui-ci en passant au-dessus des cordées en route par la voie terrestre, survole le sommet (8 045 m) et atteint l’altitude de 8 157 m, performance mondiale jamais atteinte d’ascension volontaire en vol par un pilote de parapente. À l’issue de ce vol de 7 heures où il parcourt 120 km, il revient se poser à proximité de Skardu.
Pour cette performance, il sera nominé aventurier de l’année par le magazine américain National Geographic en . Il poursuit sa carrière en inventant des itinéraires inédits où de combinent alpinisme de haute difficulté et performance en parapente